Notre vie

 

Eh! oui, déja vingt Années d'amour .
J'ai la chance d'avoir une famille Adorable.
Sachez que cela n'a pas été facile.
Nous avons combattu ensemble,
les péripéties de la vie.

Plus personne n'arrivera à nous séparer.
Si cela devais arriver, cela serait un cas de force majeure.

Eh! Oui vingt Années! Qui ont forgé notre vie.
Ne pourront plus jamais nous écorcher.

 

Toi ! dite ma grande soeur.
Aujourd'hui neuf années et demie ont passé.
Tu vois j'ai gardé mon Bébé.
Mon fils Jim a dix ans, jamais tu ne l'auras, Jamais!
Il n'avait que six mois quand tu as préparé ton coup.
La jalousie de n'avoir point eu de fils, mais juste quatre filles.
Tu aurais bien aimé l'avoir! Pour la descendance de ton chez Mari.
Bien sûr à tes quarante ans! Un peu difficile pour toi d'avoir d'autres enfants.
Dûr à croire de ta part !
Tu voulais me le prendre, il n'avait que six mois .
Tu as fait un appel téléphonique plein de sales mensonges.
J'ai failli tout perdre!
De plus tu t'es vantée, que tu avais réussi à nous envoyer au juge.
Cela aurait dû durer un an. Mais cela aura duré quatre ans.
Tu ne sais pas la souffrance que tu as infligée à mes enfants.
Par ta bêtise!
J'ai failli perdre à jamais ma grande fille!
Qui n'avait que dix ans et demi à l'époque.Elle ne savait plus ou elle en était.
Quand elle partait pour les vacances, dans des familles d'accueil .
Elles nous posaient toujours la même question!!


"reviendrai-je à la maison.
je reviendrai ! hein ?
Je reverrai mon petit Frère Jim ?
On ne va pas nous séparer!Moi je ne veux pas!

Moi je vous aime"

Au bout d'un an inclus, on s'est retrouvé devant la juge. La conclusion en a était!
Rien de tout ce que tu avais raconté n'était vrai.
On n'aurait pu repartir le coeur tranquille! Mais la sauvegarde de L'Enfance;
A demandé à la juge"avec notre accord".
Une continuité d'un an, car mes enfants étaient traumatisés.
À onze ans et demi ma fille a fugué de plus des envies de suicide.
La peur de perdre sa famille.
Une demande d'un long suivi Psychologique a été demandé.
Mais bien sûr cela ne suffira pas.

Deux ans de plus se rajouteront à celles-ci.
Difficile de remettre seul sur la bonne route, des enfants désemparés.
Il fallait qu'ils reprennent confiance en eux.
Leurs faires comprendrent, qu'ils ne partiront jamais du sein familial.
Eux qui avaient souvent entendu le contraire.

J'aurais pu porter plainte à ton égard.
Entre mes mains j'ai eu ta lettre, celle où tu avais fait des aveux.
Je me suis renseignée mais on me l'a déconseillé
Celle-ci portait atteinte à ma famille, ainsi que préjudiciable.
Alors je me suis bien gardée de le faire.


Nous avons réussis!
Aujourd'hui ! notre vie a basculé dans le bonheur.
De cette trahison,nous avons pu prouver le contraire.

Nos enfants ont grandi dans le sein familial.
Notre fils ! Il es toujours aussi mignon .
Notre fille ! Est devenue une jolie jeune femme.
Nos deux dernières sont très charmantes.
La joie de les voir rayonnants
Pour notre Anniversaire de Mariage
En Décembre2004.

Nous sommes comblés dans L'Amour.

Dite vous qu'il y a bien plus grave que moi.
Les photos

Creation©PetitePensees.2002-2012